Pleurotus

Famille: Polyporacea
Genre: Pleurotus
Chapeau: grand, charnu, sec, avec ou sans voile membraneux, cuticule sans couche gélatineuse
Lames: adnées, trame irrégulière, blanchâtres, décurrentes
Pied: généralement court, latéral
Remarque: parasite et saprophyte, principalement sur bois, provoque une pourriture brune

Fausse-chanterelle des charbonnières

Fausse-chanterelle des charbonnières

Faerberia carbonaria, Geopetalum carbonarium

Chapeau: 2-5cm, cuticule finement fibrilleuse radialement d'un gris olivâtre soyeux, brun foncé à brun noir, centre d'abord ombiliqué puis en entonnoir, dépression centrale marquée, cuticule sèche
Lames: fouchues vers la marge ondulée et très décurrentes, en forme de plis, gris, partiellement réunies
Pied: sans anneau, fin, fibrilleux, ochracé vers le millieu, plus clair vers les extrémités, gris-beige sale
Chair: fine, blanchâtre, mince
Odeur: neutre
Saveur: neutre
Habitat: juillet-novembre, bois de résineux et mixes, sur charbonnières, places brûlées, rare
Confusion: Trompette des morts, Corne d'abondance (Craterellus cornucopioides) - les lames font la différence -

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: contrairement à ce que l'on croit voir, ce carpophore a bel et bien des lames et non des plis. Ce n'est pas une chanterelle

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied latéral ou excentrique > Chapeau lisse et pied latéral > Chapeau sans couche gélatineuse

Télécharger la fiche en PDF
  • faerberia_carbonaria_10

Lentin élégant, Lentin écailleux

Lentin élégant, Lentin écailleux

Neolentinus lepideus, Lentinus squamosus, Neolentinus suffrutescens

Chapeau: 3-15cm, convexe à étalé, parfois déprimé, sec à viscidule, souvent avec écailles grossières brunâtres à foncées sur fond blanchâtre, à marge parfois perlée de gouttelettes au début, marge excédentaire, recouvrant les lames, concolore au reste du chapeau, cuticule sèche, blanche à ocre-pâle. Ecailles brunes, noircissantes, concentriques
Lames: décurrentes à uncinées, parfois adnées à sinuées, larges, avec lamellules, assez serrées, blanchâtres à chamois ou parfois jaunes, devenant souvent brunâtres au froissement, jaunâtres avec l'âge, à arêtes dentelées
Pied: anneau velu, coriace, élastique, robuste, central ou parfois excentré, atténué vers la base ou bulbeux, tenace, dur, plein, finement fibrilleux au-dessus de l'anneau, écailleux au-dessous, blanc à concolore au chapeau, devenant brun rougeâtre vers la base, avec écailles souvent brunâtres à brun rougeâtre avec l'âge, surface craquelée, fendue. Voile partiel membraneux, laissant un anneau supère ou apical sur le pied, parfois petit ou fugace avec l'âge
Chair: épaisse, tenace, caoutchouteuse, longtemps résistante à la décomposition, blanche puis souvent jaune avec l'âge ou au froissement
Odeur: distincte, fragrante ou forte, d'anis ou de baume du Perou, de fruits trop murs, aromatique
Saveur: douce à légèrement désagréable
Habitat: mai-octobre, solitaire, dispersé ou grégaire, saprotrophe sur bois peu décomposé, parfois sur bois d’œuvre, surtout piquets de clôture, dormants de chemins de fer, agent de carie brune, principalement sur cônifères
Confusion: Pholiote destructrice, Pholiote des peupliers (Pholiota populnea, Hemipholiota populnea, Agrocybe aegerita) - Pousse sur résineux, goût pas amer, sporée blanche -

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: Principalement les années très sèches et chaudes, pour certains auteurs bon comestible au début lorsque la chair est tendre

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied latéral ou excentrique > Chapeau lisse et pied latéral > Chapeau sans couche gélatineuse

Télécharger la fiche en PDF
  • neolentinus_lepideus_10
  • neolentinus_lepideus_11
  • neolentinus_lepideus_12
  • neolentinus_lepideus_13
  • neolentinus_lepideus_14
  • neolentinus_lepideus_15
  • neolentinus_lepideus_16
  • neolentinus_lepideus_17
  • neolentinus_lepideus_18
  • neolentinus_lepideus_19
  • neolentinus_lepideus_20

Pleurote en forme d'huître

Pleurote en forme d'huître

Pleurotus ostreatus

Chapeau: 4-20cm et plus encore, en forme de spatule longtemps convexe puis se déprimant un peu en vieillissant, à marge enroulée, très excentrique et même presque latéral, asymétrique, charnu, légèrement convexe au stade juvénile avec la marge fortement enroulée, puis s'étale pour finir en forme de coquille d'huître, la marge devenant plus ou moins onduleuse à la fin et toujours un peu plus claire que le reste du chapeau. Il est blanc pâle paraissant translucide, gris ou brun gris avec des nuances bleutées, brun noirâtre, avec des reflets violacés ou ardoisés, parfois pâle avec une teinte ochracée (très variable). La cuticule est lisse et brillante, ou un peu duveteuse en arrière
Lames: moyennement serrées ou espacées sur la marge, longues et décurrentes sur le pied, flexibles et réunies par des veines blanchâtres. Leur couleur est pâle, blanc crème ou ivoire jeunes, grisâtres plus tard
Pied: sans anneau, nul ou très court, glabre, excentrique plein, dur, s'élargissant vers le haut, lisse à sillonné dans sa longueur. Il est blanc hérissé de petits poils ou cotonneux à sa base
Chair: assez épaisse, un peu tenace, juteuse, ferme à maturité et devient caoutchouteuse avec l'âge. Blanche, elle ne change pas de couleur à la cassure
Odeur: agréablement fongique ou légèrement fruitée mais de moisi en vieillissant
Saveur: douceâtre
Habitat: août-décembre, surtout sur les hêtres mais également sur d'autres essences d'arbres morts ou vivants (lorsqu'ils sont malades ou endommagés) et même parfois sur du bois de charpente non traité. Généralement en touffes compactes de plusieurs individus.
Confusion: Pleurote en éventail, Panus en éventail (Panus conchatus) - pas violet, pas amer, plus tendre -, Pleurote pulmonaire (Pleurotus plumonaris) - pour les spécimens les plus clairs -, Pleurote tardif (Panellus serotinus, Pleurotus serotinus, Pleurotus almeni, Panus serotinus) - en fin de saison pour les spécimens âgés -

Consommabilité: comestible (Comestible)

Remarque: un fort écart de température entre la nuit et le jour est favorable à son "éclosion". Jeune, ce champignon est bon et ferme ; plus âgé, il attire les larves qui le dégustent. C'est une espèce prisée et cultivée industriellement à grande échelle.

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied latéral ou excentrique > Chapeau lisse et pied latéral > Chapeau sans couche gélatineuse

Télécharger la fiche en PDF
  • pleurotus_ostreatus_01
  • pleurotus_ostreatus_02
  • pleurotus_ostreatus_10
  • pleurotus_ostreatus_11
  • pleurotus_ostreatus_111
  • pleurotus_ostreatus_112
  • pleurotus_ostreatus_113
  • pleurotus_ostreatus_114
  • pleurotus_ostreatus_115

Lentin en colimaçon

Lentin en colimaçon

Lentinellus cochleatus

Chapeau: 3-8cm, en entonnoir fendu d'un côté, à marge incurvée et vaguement largement cotelée, hygrophane, de couleur beige ochracé à brun ochracé clair voire roussâtre ou orné de traînées rouillées, marge fine, rabattue
Lames: très décurrentes, à arêtes denticulées, échancrées, larges et peu serrées, de couleur blanchâtre devenant crème puis brun roussâtre pâle, crénelées
Pied: sans anneau, central ou plus généralement latéral, très atténué vers la base, creusé d'un côté par une gorge sur toute sa longueur, brun rougeâtre s'assombrissant vers la base jusqu'au noirâtre, plus ou moins tordu et sillonné, finement velouté, peu distinct des lames de couleur claire qui le prolongent
Chair: très fine de 1 à 2 mm, coriace, élastique, hygrophane, blanchâtre à roussâtre pâle
Odeur: forte, d'anis, s'atténuant avec l'âge
Saveur: forte, d'anis, s'atténuant avec l'âge
Habitat: juillet-octobre, souches des bois de feuillus mais aussi de conifères, bois mort, en touffes denses, plus fréquent en altitude qu'en plaine, localement fréquent
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: bon (Bon comestible)

Remarque: Il existe une variété Lentinellus inolens inodore dont les lames sont plus serrées et le chapeau rarement fendu. Consommable uniquement en fines lamelles ou en garniture vu la chair coriace.

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied latéral ou excentrique > Chapeau lisse et pied latéral > Chapeau sans couche gélatineuse

Télécharger la fiche en PDF
  • lentinellus_cochleatus_01
  • lentinellus_cochleatus_02
  • lentinellus_cochleatus_10
  • lentinellus_cochleatus_13
  • lentinellus_cochleatus_14
  • lentinellus_cochleatus_15
  • lentinellus_cochleatus_16
  • lentinellus_cochleatus_17
  • lentinellus_cochleatus_18
  • lentinellus_cochleatus_19
  • lentinellus_cochleatus_20
  • lentinellus_cochleatus_21
  • lentinellus_cochleatus_22
  • lentinellus_cochleatus_23
  • lentinellus_cochleatus_24
  • lentinellus_cochleatus_25

Pleurote en oreille, Pleurote étalé, Pleurote du Cryptomeria

Pleurote en oreille, Pleurote étalé, Pleurote du Cryptomeria

Pleurocybella porrigens

Chapeau: 2-10cm, en pétale, oreille ou langue, graduellement atténué vers la base, finement velouté, surtout vers la base, puis glabre, blanc à crème, à marge longtemps incurvée
Lames: convergentes vers un point d'attache ou décurrentes lorsque le pied existe, étroites, certaines fourchues, très serrées, blanchâtres puis jaunâtres, à arêtes entières
Pied: sans anneau, absent ou très rudimentaire
Chair: absent ou très rudimentaire
Odeur: neutre
Saveur: douce
Habitat: septembre-novembre, sur bois pourri de conifères, souches, billes ou moins souvent sur copeaux de bois, grégaire ou souvent en amas imbriqués
Confusion: Pleurote en forme d'huître (Pleurotus ostreatus) - de couleur plus sombre et pousse plus tardive -

Consommabilité: bon (Bon comestible)

Remarque: peut être allergène

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée blanche > Pas de volve > Pied latéral ou excentrique > Chapeau lisse et pied latéral > Chapeau sans couche gélatineuse

Télécharger la fiche en PDF
  • pleurocybella_porrigens_10
  • pleurocybella_porrigens_11
  • pleurocybella_porrigens_12
  • pleurocybella_porrigens_13
  • pleurocybella_porrigens_14
  • pleurocybella_porrigens_15
  • pleurocybella_porrigens_16
  • pleurocybella_porrigens_17
  • pleurocybella_porrigens_18
  • pleurocybella_porrigens_19
  • pleurocybella_porrigens_20
  • pleurocybella_porrigens_21
  • pleurocybella_porrigens_22
  • pleurocybella_porrigens_23
  • pleurocybella_porrigens_24
  • pleurocybella_porrigens_25
  • pleurocybella_porrigens_26