Russula

Famille: Russulaceae
Genre: Russula
Chapeau: fragile, sans lait, nu, collant à poisseux, parfois pruineux, souvent très coloré
Lames: adnées, cassantes (sauf une exception: charbonnière)
Pied: cylindrique-claviforme
Remarque: mycorrhizien, on peut goûter de petits morceaux pour la détermination.
Pour les russules la règle est:
- les russules qui piquent sur la langue ne sont pas consommables.
- les russules qui ne piquent pas sont consommables. Certaines sont d'excellents champignons (Russule charbonnière, Russule verdoyante), d'autres ne sont pas dignes de l'assiette (Russule blanc ocré)

Exporter en PDF le genre Russula

Russule à lames fourchues

Russule à lames fourchues

Russula heterophylla

Chapeau: 7-15cm, convexe devenant plan-convexe un peu déprimé, à cuticule lisse et brillante devenant finement ridulée, de couleur variable à fond verdâtre à l'origine puis devenant jaunâtre et se piquant de taches ochracées avec l'âge, plus foncée vers le centre
Lames: serrées, souvent anostomosées près du pied, de couleur blanche nuancée de vert jaunâtre à maturité, parfois piquetées d'ocre
Pied: sans anneau, généralement court et s'atténuant à la base, ferme, ridé et plus ou moins pruineux, de couleur blanche se tachant de jaune à jaune-roux à partir de la base, en vieillissant
Chair: blanche légèrement ochracée
Odeur: fongique
Saveur: douce
Habitat: août-septembre, feuillus et conifères, de préférence sur sols relativement acides, thermophile
Confusion: Russule charbonnière (Russula cyanoxantha)

Consommabilité: comestible (Comestible)

Conservation: Séchage - Poudre

Remarque: de saveur douce, il fait partie des bons comestibles de la famille. Ne pousse qu'après quelques périodes de bonnes chaleurs

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair cassante comme de la craie > Sans lait > Russula

Télécharger la fiche en PDF
  • russula_heterophylla_010
  • russula_heterophylla_011
  • russula_heterophylla_012
  • russula_heterophylla_013
  • russula_heterophylla_014
  • russula_heterophylla_015
  • russula_heterophylla_016
  • russula_heterophylla_017
  • russula_heterophylla_018
  • russula_heterophylla_019
  • russula_heterophylla_020

Russule à lames glauques, Russule à cerne vert, Russule à lames étroites

Russule à lames glauques, Russule à cerne vert, Russule à lames étroites

Russula chloroides

Chapeau: 5-10cm, convexe se creusant rapidement en entonnoir, à marge lisse ou très légèrement striée, à cuticule un peu ruguleuse, de couleur blanche devenant blanchâtre à crème
Lames: adnées à légèrement décurrentes, serrées, de couleur blanche à blanchâtre souvent mêlée de reflets bleutés sur les arêtes, souvent cerne bleu-vert à la base des lames côté pied. Lames moins épaisses que la chair
Pied: sans anneau, assez élancé mais parfois massif et court, peu enterré dans le sol, de couleur blanche, souvent légèrement bleuté à la jonction avec les lames, devenant blanchâtre à crème en vieillissant
Chair: blanchâtre, dure
Odeur: d'abord de "fer mouillé" ou de moisi, selon biotope, puis de poisson type hareng
Saveur: douce
Habitat: août-octobre, surtout sous feuillus (hêtres)
Confusion: Lactaire poivré (Lactarius piperatus) - lait -, Lactaire velouté (Lactarius vellereus) - Lait -, Russule sans lait, Russule faux-lactaire (Russula delica) - Chair plus épaisse que les lames -

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: Très commun localement

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair cassante comme de la craie > Sans lait > Russula

Télécharger la fiche en PDF
  • russula_chloroides_010
  • russula_chloroides_011
  • russula_chloroides_012
  • russula_chloroides_013
  • russula_chloroides_014
  • russula_chloroides_015
  • russula_chloroides_016
  • russula_chloroides_017
  • russula_chloroides_018
  • russula_chloroides_019
  • russula_chloroides_020
  • russula_chloroides_021
  • russula_chloroides_022
  • russula_chloroides_023
  • russula_chloroides_024
  • russula_chloroides_025
  • russula_chloroides_026
  • russula_chloroides_027
  • russula_chloroides_028
  • russula_chloroides_029
  • russula_chloroides_030
  • russula_chloroides_031
  • russula_chloroides_032
  • russula_chloroides_033
  • russula_chloroides_034
  • russula_chloroides_035
  • russula_chloroides_036
  • russula_chloroides_037
  • russula_chloroides_038
  • russula_chloroides_039

Russule à pied creux

Russule à pied creux

Russula cavipes

Chapeau: 2-7cm, hémisphérique, plan-convexe, déprimé, plus ou moins mamelonné, lisse, brillant, lardacé, teinte variable du bleu-lilacin au violet-rose, olivâtre- marge striée-cannelée
Lames: assez espacées, étroitement adnées, blanche, crème, peu ou pas fourchues, arête entière
Pied: sans anneau, cylindrique, plus ou moins épaissi à la base, vite entièrement creux, blanc, jaunissant à partir de la base
Chair: Blanche à jaunâtre pâle, fragile
Odeur: suave, de compote de pomme, de pélargonium, géranium
Saveur: piquante
Habitat: octobre-novembre, forêts de conifères, sapins, épicéas, sol humide
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: de couleur très variable

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair cassante comme de la craie > Sans lait > Russula

Télécharger la fiche en PDF
  • russula_cavipes_010
  • russula_cavipes_011
  • russula_cavipes_012
  • russula_cavipes_013
  • russula_cavipes_014
  • russula_cavipes_015
  • russula_cavipes_016
  • russula_cavipes_017
  • russula_cavipes_018
  • russula_cavipes_019
  • russula_cavipes_020
  • russula_cavipes_021
  • russula_cavipes_022
  • russula_cavipes_023
  • russula_cavipes_024
  • russula_cavipes_025
  • russula_cavipes_026
  • russula_cavipes_027
  • russula_cavipes_028
  • russula_cavipes_029
  • russula_cavipes_030
  • russula_cavipes_031
  • russula_cavipes_032
  • russula_cavipes_033
  • russula_cavipes_034
  • russula_cavipes_035
  • russula_cavipes_036
  • russula_cavipes_037
  • russula_cavipes_038
  • russula_cavipes_039
  • russula_cavipes_040
  • russula_cavipes_041

Russule à lames serrées

Russule à lames serrées

Russula densifolia

Chapeau: 5-15cm, convexe-ombiliqué puis étalé-déprimé, en entonnoir à la fin, glabre, visqueux, vite sec mais restant luisant, blanc, vite brun puis noir, à marge unie et cuticule se pelant légèrement
Lames: adnées à subdécurrentes, étroites, non fourchues ni anastomosées, avec nombreuses lamellules, serrées à très serrées, blanchâtres à crème pâle
Pied: sans anneau, court, droit et ferme, de même couleur que le chapeau mais parfois nuancé de zones brunâtres à gris brun, se tachant de noirâtre aux blessures
Chair: ferme, blanche, devenant légèrement rougeâtre puis noirâtre à la coupe
Odeur: indistincte à faiblement terreuse
Saveur: acre, surtout dans les lames
Habitat: août-octobre, mycorhizien, aussi bien dans les bois de feuillus que de conifères, préférant les sols acides, occasionnelle
Confusion: Russule anthracite (Russula anthracina) - espace des lames et attache sur le pied -, Russule noircissante (Russula nigricans) - espace des lames et attache sur le pied -, Russule noire et blanche (Russula albonigra) - espace des lames et attache sur le pied -

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: Les lames décurrentes sont surprenantes chez les Russules

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair cassante comme de la craie > Sans lait > Russula

Télécharger la fiche en PDF
  • russula_densifolia_010
  • russula_densifolia_011
  • russula_densifolia_012
  • russula_densifolia_013
  • russula_densifolia_014
  • russula_densifolia_015
  • russula_densifolia_016

Russule à pied violet

Russule à pied violet

Russula violeipes

Chapeau: 4-10cm, hémisphérique, étalé, plus ou moins en entonnoir, velouté, rouge pourpre, violet carminé à jaune-verdâtre
Lames: assez serrées, étroitement adnées, blanchâtres, crème
Pied: sans anneau, lavé de violacé
Chair:
Odeur: topinambour
Saveur: douce, parfois astreingeante
Habitat: août-octobre, bois de résineux, surtout sous épicéa, sols calcaires, acides, rarement sous hêtres, assez rare
Confusion: Russule charbonnière (Russula cyanoxantha) - odeur -, Russule olivacée (Russula olivacea) - couleur des bords des lames -

Consommabilité: sans valeur (Comestible, mais sans valeur)

Remarque: existe en variante jaunâtre nommée citrina

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair cassante comme de la craie > Sans lait > Russula

Télécharger la fiche en PDF
  • russula_violeipes_010
  • russula_violeipes_011
  • russula_violeipes_012
  • russula_violeipes_013
  • russula_violeipes_014
  • russula_violeipes_015
  • russula_violeipes_016
  • russula_violeipes_017
  • russula_violeipes_018
  • russula_violeipes_019