Galerina

Famille: Cortinariaceae
Genre: Galerina
Chapeau: gracile, cuticule finegénéralement sec, hygrophane, avec ou sans débris du voile
Lames: adnées, trame régulière
Pied: mince, sec, floconneux ou nu, plus rarement avec anneau
Remarque: saprophyte, sur mousse, terre ou bois

Galère marginée

Galère marginée

Galerina marginata, Pholiota marginata, Galera marginata

Chapeau: 2-5cm, convexe et le restant longtemps, en cloche, hygrophane, lisse et brillant, revêtement généralement nu, visqueux à l'humide, puis viscidule à sec, nettement hygrophane, orangé, brun roux chaud puis pâlissant vers l'ocre clair au sec, souvent bicolore, d'une couleur pouvant aller du jaune au roux-brun en passant par l'orangé, s'éclaircissant vers une marge striée parfois vaguement ondulée en vieillissant
Lames: crème paraissant non décurrentes à l'état juvénile mais le devenant légèrement ensuite en prenant une teinte plus foncée de fauve à ocre
Pied: anneau étroit et mince, parfois peu visible ou même absent, de teinte orangée à ocre-brun et pouvant parfois porter des restes de voile blanc. Pied droit ou courbé selon le point d'attache, vite creux, fibrilleux sous l'anneau, crème à ocre au sommet, devenant plus sombre jusqu'à grisâtre voire noirâtre sous l'anneau
Chair: jaunâtre à ocre clair, peu consistante, peu épaisse sauf au disque, ocre pâle à brunâtre quand imbue
Odeur: intense, de farine fraîche lorsqu'il est coupé
Saveur: farineuse
Habitat: juillet-novembre, sur les souches, branches et débris de bois morts de feuillus mais surtout de conifères, nus ou couverts de mousse, jamais en touffes, souvent isolé mais se développe aussi en groupes de quelques individusparfois alignés sur le même support
Confusion: Pholiote changeante, Agaric à soupe (Pholiota mutabilis ou Kuehneromyces mutabilis) - le chapeau est la copie conforme, le mode de croissance est le pied est toutefois différent -

Consommabilité: mortel (Mortel)

Remarque: champignon mortel qui contient le même poison que l'amanite phalloïde.
Sosie Pholiote changeante

Toxicité: syndrôme: phalloïdien (poison: Phallotoxine, phallolysine, amatoxine); symptômes: Phase de latence: 10-35 heures, puis phase d'attaque digestive: les premiers symptômes provoquent des nausées, des vomissements violents, des diarrhées, des douleurs abdominales. Le danger de cette première phase est la déshydratation et l'hypovolémie (le manque de sang) voire même une insuffisance rénale. Phase de rémission: les symptômes précédents régressent entre la 36ème et la 48ème heure. Finalement phase d'atteinte hépatique: il s'agit d'une atteinte grave du foie (hépatite). Cette phase aboutit soit vers la guérison en 4 à 8 semaines, soit vers le décès dès le 6e jour, plus généralement dans la deuxième semaine.; remarques: Dose létale, 0.1mg/kg, soit 7mg pour un individu de 70kg, ce que peut contenir un seul spécimen d'amanite phalloïde ou 50g de ce champignon frais. Longue incubation silencieuse de 6 à 48 heures. L'atteinte est hépatique et rénale. Le décès a lieu dans les 5 à 6 jours par asphyxie ou par syncope. Dans les années 60-65, la mortalité était de 30 à 50%. Elle est encore de 15 à 20% actuellement, après hospitalisation. Les principales espèces responsables sont les amanites phalloïdes, verna, virosa, les petites lépiotes helveola, brunneoincarnata, castanea ainsi que galerina marginata, galerina autumnalis et conocybe filaris.

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée ni noire ni blanche > Sporée brun ou rouille > Pied central > Lamelles adhérentes au chapeau > Chapeau non sphérique, non ocre givré et non ridé à la base > Pas sur fumier > En touffes sur bois mort ou au pied des souches > Odeur et saveur farineuses ou chapeau non hygrophane > Odeur et saveur farineuses, anneau mince et fragile, en petites touffes ou isolé > Galerina

Télécharger la fiche en PDF