Autres

Oreille de Judas

Oreille de Judas

Auricularia auricula-judae, Hirneola auricula-judae

Chapeau: 2 à 10 cm, en forme de coupelle ou d'oreille plus ou moins irrégulière, d'abord lisse et paraissant veloutée puis devenant finement ridée, dans l'âge s' étalant, plus ou moins lobé, semi-circulaire, mince, face supérieure externe stérile, veloutée et veinée, brun-rouge, gris brun, bistre et enfin noire, brune, brun ochracé à brun violacé
Lames: sans lame, face interne fertile, lisse, parcourue par des rides, brun-violacé, blanchissant légèrement à maturation des spores
Pied: sans anneau, sans pied
Chair: gélatineuse, élastique, d'aspect typé
Odeur: faible, agréable
Saveur: douce
Habitat: mai-novembre, Grégaire, en étage, sur souches, troncs et branches mortes de divers feuillus tels que hêtres, noyers, saules mais appréciant surtout les sureaux
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: comestible (Comestible)

Conservation: Séchage: Le séachage est le principal moyen de conservation. - Poudre

Remarque: consistance croquante et moelleuse, sans goût véritable, il est considéré comme un bon comestible, voire un mets délicat dans certaines parties du globe, notamment en Asie. Il peut agrémenter des bouillons de volaille quand il est cuit ou des salades à l'état cru voire accompagner des plats en sauce comme ceux dont les restaurants chinois ont le secret.

Détermination: Carpophore > Ni lamelles, ni tubes, ni pores, ni aiguillons sous le chapeau > Entièrement à l'air libre à maturité > Non étalé sur le bois sous forme de croûte > Ni l'aspect d'une croûte, ni la forme d'un dé à coudre > Pas l'aspect de petites masses hémisphériques > Forme d'origine pas sphérique > Chaire non cassante comme de la cire ou champignon dressé avec tige en massue ou en branches ramifiées > Pas en forme de trompette, ni de cornet > Chair non cassante, souple ou gélatineuse, cartilagineuse > Tronc non ramifié > Forme d'oreille, sur bois > Auricularia

Télécharger la fiche en PDF
  • auricularia_auricula-judae_10
  • auricularia_auricula-judae_11
  • auricularia_auricula-judae_12

Chanterelle cendrée, Chanterelle sinueuse

Chanterelle cendrée, Chanterelle sinueuse

Cantharellus cinereus, pseudocraterellus cinereus, Craterellus cinereus

Chapeau: 3-5cm, en forme de cornet irrégulier plus ou moins profond, à marge très ondulée à frisée, à surface lisse et radialement ruguleuse, de couleur gris cendré pâle à gris brunâtre pâle
Lames: plis lamelliformes, ramifiés, très nettement décurrents et interveinés
Pied: irrégulier, flexueux et parfois tordu, s'amincissant souvent vers la base, de couleur grisâtre pâle à gris jaunâtre pâle
Chair: mince, beige grisâtre pâle, tendre sous la dent
Odeur: fruitée, sucrée de mirabelle (plus prononcée que celle de la trompette des morts)
Saveur: douce
Habitat: août-novembre, bois de feuillus, près des souches et bois mort, appréciant la couverture des chênes, en touffes ou groupes, rare
Confusion: Trompette des morts, Corne d'abondance (Craterellus cornucopioides) - très proche parent de la trompette des morts, avec hymenium lisse (pas de lamelles) -

Consommabilité: bon (Bon comestible)

Conservation: Séchage

Remarque: très proche parent de la trompette des morts.
Conservation par séchage.
De consistance plutôt faible mais de saveur agréablement fruitée

Détermination: Carpophore > Ni lamelles, ni tubes, ni pores, ni aiguillons sous le chapeau > Entièrement à l'air libre à maturité > Non étalé sur le bois sous forme de croûte > Ni l'aspect d'une croûte, ni la forme d'un dé à coudre > Pas l'aspect de petites masses hémisphériques > Forme d'origine pas sphérique > Chaire non cassante comme de la cire ou champignon dressé avec tige en massue ou en branches ramifiées > Champignon en forme de cornet ou trompette > En trompette avec plis fourchus simulant des lamelles > Cantharellus

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames réduites à des plis souvent fourchus > Cantharellus

Télécharger la fiche en PDF

Chanterelle jaune, Chanterelle d'automne

Chanterelle jaune, Chanterelle d'automne

Craterellus ou Cantharellus tubaeformis var. lutescens

Chapeau: 1-5cm, mince et élastique, bords ondulés, sinueux, forme de clou jeune puis mince entonnoir percé en son milieu d'un trou communiquant avec le pied qui est également creux, jaune puis brun-jaune à maturité, cuticule sèche, lisse, légèrement pelucheuse avec l'âge. Marge enroulée assez longtemps puis festonnée
Lames: plis larges, épais, décurrents, irréguliers, espacés, veinés, en général ramifiés. Jaune chrome jeune, jaunâtres-grisâtres pâles en vieillissant, nettement décurrents
Pied: sans anneau, cylindrique au début, tendance à se fendre en longueur avec l'âge, irrégulier, s'évasant au sommet, sillonné, bosselé, creux avec communication par le chapeau ouvert, surface lisse et brillante, jaune chrome vif
Chair: mince, souple, fibrilleuse, jaunâtre, légèrement élastique
Odeur: faible, terreuse ou de moisi
Saveur: douce et agréable
Habitat: juillet-novembre, bois de feuillus ou résineux, lieu humide, mousse, sol acide ou calcaire, en groupe, commune
Confusion: Chanterelle en tube (Craterellus ou Cantharellus tubaeformis), Chanterelle jaune, Chanterelle d'automne xantopus (Craterellus ou Cantharellus tubaeformis var. aurora ou xanthopus) - Certains mycologues considèrent qu'il ne s'agit que d'une variante plus sombre et moins translucide du même genre -

Consommabilité: bon (Bon comestible)

Conservation: Congélation - Conserve de vinaigre/vin blanc - Conserve de saumure - Séchage: renforce le goût - Poudre

Remarque: forme plus jaune et plus sombre et moins translucide que var. xanthopus et que Cratellus tubaeformis. Comme elle apparaît jusqu'à assez tardivement dans la saison, elle devient intéressante quand les autres comestibles ont disparu. C'est un très bon comestible qui pousse en abondance. On peut l'utiliser en omelettes, ou avec viandes et poissons. Moins appréciée que sa cousine la chanterelle cendrée car un peu plus coriace. Excellent également en conserve de vinaigre avec une raclette ou un plat de fromage.

Détermination: Carpophore > Ni lamelles, ni tubes, ni pores, ni aiguillons sous le chapeau > Entièrement à l'air libre à maturité > Non étalé sur le bois sous forme de croûte > Ni l'aspect d'une croûte, ni la forme d'un dé à coudre > Pas l'aspect de petites masses hémisphériques > Forme d'origine pas sphérique > Chaire non cassante comme de la cire ou champignon dressé avec tige en massue ou en branches ramifiées > Champignon en forme de cornet ou trompette > En trompette avec plis fourchus simulant des lamelles > Cantharellus

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames réduites à des plis souvent fourchus > Cantharellus

Télécharger la fiche en PDF
  • cantharellus_lutescens_01
  • cantharellus_lutescens_02
  • cantharellus_lutescens_03
  • cantharellus_lutescens_04
  • cantharellus_lutescens_05
  • cantharellus_lutescens_06
  • cantharellus_lutescens_07
  • cantharellus_lutescens_08
  • cantharellus_lutescens_13
  • cantharellus_lutescens_14
  • cantharellus_lutescens_15
  • cantharellus_lutescens_16
  • cantharellus_lutescens_26
  • cantharellus_lutescens_27
  • cantharellus_lutescens_28
  • cantharellus_lutescens_29
  • cantharellus_lutescens_30

Chanterelle en tube

Chanterelle en tube

Craterellus ou Cantharellus tubaeformis

Chapeau: 2-6cm, mince et élastique, bords ondulés, sinueux, forme de clou jeune puis mince entonnoir percé en son milieu d'un trou communiquant avec le pied qui est également creux. brun jaune ou brun rouillé au brun ochracé à maturité, cuticule sèche, lisse, légèrement pelucheuse avec l'âge. Marge enroulée assez longtemps puis festonnée
Lames: Plis larges, épais, décurrents, irréguliers, espacés, veinés, en général ramifiés. Jaune vif jeune, jaunâtres puis grisâtres pâles en vieillissant, nettement décurrents
Pied: sans anneau, cylindrique au début, tendance à se fendre en longueur avec l'âge, irrégulier, s'évasant au sommet, sillonné, bosselé, creux avec communication par le chapeau ouvert, surface lisse et brillante, jaune citron tirant sur le grisâtre en vieillissant à partir du sommet
Chair: mince, souple, fibrilleuse, blanche ou jaunâtre, légèrement élastique
Odeur: faible, terreuse ou de moisi
Saveur: douce et agréable
Habitat: juillet-novembre, bois de feuillus ou résineux, lieu humide, mousse, sol acide ou calcaire, en groupe, commune
Confusion: Chanterelle jaune, Chanterelle d'automne (Craterellus ou Cantharellus tubaeformis var. lutescens), Chanterelle jaune, Chanterelle d'automne xantopus (Craterellus ou Cantharellus tubaeformis var. aurora ou xanthopus)

Consommabilité: bon (Bon comestible)

Conservation: Congélation - Conserve de vinaigre/vin blanc - Conserve de saumure - Séchage: renforce le goût - Poudre

Remarque: La forme commune a peu de jaune, sa forme plus jaune (var. lutescens) est également assez commune. Comme elle apparaît jusqu'à assez tardivement dans la saison, elle devient intéressante quand les autres comestibles ont disparu. C'est un très bon comestible qui pousse en abondance. On peut l'utiliser en omelettes, ou avec viandes et poissons. Moins appréciée que sa cousine la chanterelle cendrée car un peu plus coriace. Excellent également en conserve de vinaigre avec une raclette ou un plat de fromage.

Détermination: Carpophore > Ni lamelles, ni tubes, ni pores, ni aiguillons sous le chapeau > Entièrement à l'air libre à maturité > Non étalé sur le bois sous forme de croûte > Ni l'aspect d'une croûte, ni la forme d'un dé à coudre > Pas l'aspect de petites masses hémisphériques > Forme d'origine pas sphérique > Chaire non cassante comme de la cire ou champignon dressé avec tige en massue ou en branches ramifiées > Champignon en forme de cornet ou trompette > En trompette avec plis fourchus simulant des lamelles > Cantharellus

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames réduites à des plis souvent fourchus > Cantharellus

Télécharger la fiche en PDF
  • cantharellus_tubaeformis_01
  • cantharellus_tubaeformis_02
  • cantharellus_tubaeformis_03
  • cantharellus_tubaeformis_10
  • cantharellus_tubaeformis_100
  • cantharellus_tubaeformis_11
  • cantharellus_tubaeformis_15
  • cantharellus_tubaeformis_16
  • cantharellus_tubaeformis_17
  • cantharellus_tubaeformis_18
  • cantharellus_tubaeformis_19
  • cantharellus_tubaeformis_20
  • cantharellus_tubaeformis_21
  • cantharellus_tubaeformis_22
  • cantharellus_tubaeformis_23
  • cantharellus_tubaeformis_24
  • cantharellus_tubaeformis_25
  • cantharellus_tubaeformis_26
  • cantharellus_tubaeformis_27
  • cantharellus_tubaeformis_28
  • cantharellus_tubaeformis_29
  • cantharellus_tubaeformis_30
  • cantharellus_tubaeformis_32
  • cantharellus_tubaeformis_33
  • cantharellus_tubaeformis_34

Chanterelle jaune, Chanterelle d'automne var xanthopus

Chanterelle jaune, Chanterelle d'automne xantopus

Craterellus ou Cantharellus tubaeformis var. aurora ou xanthopus

Chapeau: 1-5cm, mince et élastique, bords ondulés, sinueux, forme de clou jeune puis mince entonnoir percé en son milieu d'un trou communiquant avec le pied qui est également creux, jaune puis brun-jaune pâle à maturité, cuticule sèche, lisse, semble quasi translucide, légèrement pelucheuse avec l'âge. Marge enroulée assez longtemps puis festonnée
Lames: plis larges, épais, décurrents, irréguliers, espacés, veinés, en général ramifiés. Jaune chrome jeune, jaunâtres-grisâtres pâles en vieillissant, nettement décurrents
Pied: sans anneau, cylindrique au début, tendance à se fendre en longueur avec l'âge, irrégulier, s'évasant au sommet, sillonné, bosselé, creux avec communication par le chapeau ouvert, surface lisse et brillante, jaune chrome vif
Chair: mince, souple, fibrilleuse, jaunâtre, légèrement élastique
Odeur: faible, terreuse ou de moisi
Saveur: douce et agréable
Habitat: juillet-novembre, bois de feuillus ou résineux, lieu humide, mousse, sol acide ou calcaire, en groupe, commune
Confusion: Chanterelle en tube (Craterellus ou Cantharellus tubaeformis), Chanterelle jaune, Chanterelle d'automne (Craterellus ou Cantharellus tubaeformis var. lutescens) - Certains mycologues considèrent qu'il ne s'agit que d'une variante du même genre -

Consommabilité: bon (Bon comestible)

Conservation: Congélation - Conserve de vinaigre/vin blanc - Conserve de saumure - Séchage - Poudre

Remarque: forme avec chapeau plus translucide et plus clair que var. lutescens et que Cratellus tubaeformis.Certains mycologues ne font plus la différence entre xantopus et lutescens. Comme elle apparaît jusqu'à assez tardivement dans la saison, elle devient intéressante quand les autres comestibles ont disparu. C'est un très bon comestible qui pousse en abondance. On peut l'utiliser en omelettes, ou avec viandes et poissons. Moins appréciée que sa cousine la chanterelle cendrée car un peu plus coriace. Excellent également en conserve de vinaigre avec une raclette ou un plat de fromage.

Détermination: Carpophore > Ni lamelles, ni tubes, ni pores, ni aiguillons sous le chapeau > Entièrement à l'air libre à maturité > Non étalé sur le bois sous forme de croûte > Ni l'aspect d'une croûte, ni la forme d'un dé à coudre > Pas l'aspect de petites masses hémisphériques > Forme d'origine pas sphérique > Chaire non cassante comme de la cire ou champignon dressé avec tige en massue ou en branches ramifiées > Champignon en forme de cornet ou trompette > En trompette avec plis fourchus simulant des lamelles > Cantharellus

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames réduites à des plis souvent fourchus > Cantharellus

Télécharger la fiche en PDF
  • cantharellus_xanthopus_09
  • cantharellus_xanthopus_11
  • cantharellus_xanthopus_12
  • cantharellus_xanthopus_17
  • cantharellus_xanthopus_18
  • cantharellus_xanthopus_19
  • cantharellus_xanthopus_20
  • cantharellus_xanthopus_21
  • cantharellus_xanthopus_22
  • cantharellus_xanthopus_24
  • cantharellus_xanthopus_25