Inocybe

Famille: Cortinariaceae
Genre: Inocybe
Chapeau: généralement sec, cônique en cloche, se fendillant avec ou sans reste du voile
Lames: adnées, trame régulière, brun sale à maturité
Pied: épais à mince, sec, nu, pruineux ou fibrilleux, avec ou sans cortine
Remarque: mycorrhizien, beaucoup sont toxiques

Exporter en PDF le genre Inocybe

Inocybe à bulbe marginé

Inocybe à bulbe marginé

Inocybe mixtilis
Synonymes: Agaricus mixtilis

Chapeau: 3-4cm, conique, convexe puis plan, faiblement mais largement mamelonné, cuticule jaune-ocre-brun plus foncée au centre, fibreux vergeté vers la marge, presque lisse au centre
Lames: adnées à adnexées, sinuées, larges, avec lamelles et lamellules, serrées à subserrées, crème à gris pâle, puis jaune olive, brun olive à brun grisâtre, brun à ambre, à arêtes ciliées, concolores aux faces
Pied: sans anneau, grêle, tenace, fibreux, cylindrique sur toute la hauteur, bulbeux-marginé à la base, entièrement blanc ou légèrement crème et pruineux
Chair: blanchâtre, fonçant à peine avec l'âge, un peu vitreuse sur les bords, verdit très légèrement dans la base du pied
Odeur: spermatique
Saveur: douce
Habitat: mai-octobre, souvent grégaire

Écologie
mycorhizien, sur sol parmi les mousses des forêts de feuillus et résineux
Confusion: Inocybe fastigié (Inocybe rimosa) - Fastigié: mamelon très pointu, bulbe marginé: mamelon peu marqué -, Inocybe verdâtre (Inocybe aeruginascens) - couleur de la chair et du pied -

Consommabilité: toxique(Toxique)

Recommandation officielle: toxique

Remarque: se distingue par son pied distinctement bulbeux-marginé

Toxicité: syndrôme: muscarinien (= sudorien) (poison: Muscarine); symptômes: Latence: 3-4 heures puis bradycardie (baisse de la fréquence cardiaque), une hypotension, un rétrécissement de la pupille, des hypersécrétions généralisées (salive, transpiration, etc.) et des diarrhées.; remarques: Ce syndrome est généralement non mortel. Les espèces qui produisent ce syndrome sont: Inocybe geophylla (Inocybe à lames terreuses), Inocybe patouillardii (Inocybe de Patouillard), les petits clitocybe blancs (Clitocybe cerussata, C. rivulosa, C. dealbata), Omphalotus illudens, Mycena pura (Mycène pur) et Mycena rosea (Mycène rosé, provoque aussi des hallucinations). Amanita muscaria ne provoque pas ce syndrome car elle contient peu de muscarine. Celle-ci provoque le syndrome panthérinien. Le traitement se fait par une injection de sulfate d'atropine.

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée ni noire ni blanche > Sporée brun ou rouille > Pied central > Lamelles adhérentes au chapeau > Chapeau non sphérique, non ocre givré et non ridé à la base > Pas sur fumier > A terre, pas en touffes > Chapeau campanulé, pâle ou brun, lamelles grises > Inocybe

Classification: Fungi > Dikarya > Basidiomycota > Agaricomycotina > Agaricomycetes > Agaricomycetidae > Agaricales > Inocybaceae > Inocybe

Télécharger la fiche en PDF

Eléments identifiants:

  • inocybe_mixtilis-ft_010
  • inocybe_mixtilis-ft_020
Photos:

  • inocybe_mixtilis_20210603_038
  • inocybe_mixtilis_20210603_039
  • inocybe_mixtilis_20210603_040
  • inocybe_mixtilis_20210603_041
  • inocybe_mixtilis_20210603_042
  • inocybe_mixtilis_20210603_043
  • inocybe_mixtilis_20210603_044
  • inocybe_mixtilis_20210603_045
  • inocybe_mixtilis_20210603_046
  • inocybe_mixtilis_20210603_047
  • inocybe_mixtilis_20210603_048
  • inocybe_mixtilis_20210603_049
  • inocybe_mixtilis_20210603_050
  • inocybe_mixtilis_20210603_051
  • inocybe_mixtilis_20210603_052
  • inocybe_mixtilis_20210603_053
  • inocybe_mixtilis_20210603_054
  • inocybe_mixtilis_20210603_055
  • inocybe_mixtilis_20210603_056

Inocybe à lames terreuses

Inocybe à lames terreuses

Inocybe geophylla
Synonymes: Inocybe cystidiosa, Tricholoma cystidiosum, Inocybe affinis, Inocybe argillacea, Hebeloma sterile, Inocybe clarkii, Agaricus clarkii, Agaricus sterilis, Agaricus geophyllus var. candidus, Gymnopus geophilus, Gymnopus geophyllus, Agaricus geophyllus, Agaricus affinis, Agaricus argillaceus, Agaricus candidobulbosus

Chapeau: 1-3cm, subconique à campanulé puis étalé-mamelonné, mince, sec, très soyeux et luisant, fibrilleux, blanc ou crème
Lames: adnexées, assez larges, ventrues, modérément serrées, blanchâtres à crème grisâtre puis brunes, couleur de terre
Pied: sans anneau, avec cortine blanche, élancé, égal, ferme, pruineux vers l'apex, soyeux, finement fibrilleux, blanchâtre, fragile
Chair: blanche
Odeur: spermatique
Saveur: désagréable
Habitat: juillet-octobre, mycorhizien, sur sol des milieux humides des forêts de feuillus et de conifères et parmi les mousses des pelouses, occasionnel, en groupes de quelques individus
Confusion: Inocybe pudique (Inocybe whitei) - couleur du chapeau -, Panéole coprophile (Panaeolus semiovatus) - couleur du chapeau -, Psilocybe lancéolé (Psilocybe semilanceata) - pousse dans les bois -

Consommabilité: toxique(Toxique)

Recommandation officielle: toxique

Remarque: plusieurs variétés de couleur, dont la plus commune est lilas

Toxicité: syndrôme: muscarinien (= sudorien) (poison: Muscarine); symptômes: Latence: 3-4 heures puis bradycardie (baisse de la fréquence cardiaque), une hypotension, un rétrécissement de la pupille, des hypersécrétions généralisées (salive, transpiration, etc.) et des diarrhées.; remarques: Ce syndrome est généralement non mortel. Les espèces qui produisent ce syndrome sont: Inocybe geophylla (Inocybe à lames terreuses), Inocybe patouillardii (Inocybe de Patouillard), les petits clitocybe blancs (Clitocybe cerussata, C. rivulosa, C. dealbata), Omphalotus illudens, Mycena pura (Mycène pur) et Mycena rosea (Mycène rosé, provoque aussi des hallucinations). Amanita muscaria ne provoque pas ce syndrome car elle contient peu de muscarine. Celle-ci provoque le syndrome panthérinien. Le traitement se fait par une injection de sulfate d'atropine.

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée ni noire ni blanche > Sporée brun ou rouille > Pied central > Lamelles adhérentes au chapeau > Chapeau non sphérique, non ocre givré et non ridé à la base > Pas sur fumier > A terre, pas en touffes > Chapeau campanulé, pâle ou brun, lamelles grises > Inocybe

Classification: Fungi > Dikarya > Basidiomycota > Agaricomycotina > Agaricomycetes > Agaricomycetidae > Agaricales > Inocybaceae > Inocybe

Télécharger la fiche en PDF

Photos:

  • inocybe_geophylla_010
  • inocybe_geophylla_011
  • inocybe_geophylla_012
  • inocybe_geophylla_013
  • inocybe_geophylla_014
  • inocybe_geophylla_015
  • inocybe_geophylla_016
  • inocybe_geophylla_017
  • inocybe_geophylla_018
  • inocybe_geophylla_019
  • inocybe_geophylla_020
  • inocybe_geophylla_021
  • inocybe_geophylla_022
  • inocybe_geophylla_023
  • inocybe_geophylla_024
  • inocybe_geophylla_025
  • inocybe_geophylla_026
  • inocybe_geophylla_027

Inocybe à odeur de benjoin

Inocybe à odeur de benjoin

Inocybe bongardii
Synonymes: Inocybe absistens, Inocybe fallaciosa, Agaricus absistens, Agaricus fallaciosus, Inocybe connexifolia, Agaricus gratus

Chapeau: 2-6cm, conique puis aplani plus ou moins mamelonné. Surface fibrilleuse faite de mèches brun ochracé à brun vineux sur fond concolore plus pâle
Lames: Lames larges, échancrées, adnées, beige au début puis brun rosâtre à arête blanche floconneuse
Pied: sans anneau, cylindrique, rigide, fibrilleux plus ou moins floconneux au sommet, blanchâtre puis brunâtre, rougissant à la fin ou au toucher
Chair: blanche rougissant légèrement à la coupe
Odeur: complexe, aromatique, fruitée de baume du Pérou ou de benjoin évoquant aussi la peau de saucisson
Saveur: douce à un peu acre
Habitat: juin-octobre, Sous feuillus et bois mêlés sur sol argileux
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: toxique(Toxique)

Recommandation officielle: toxique

Remarque: Son odeur le caractérise clairement.
Il a un jumeau qui sent le poisson (Inosperma pisciodorum)

Toxicité: syndrôme: muscarinien (= sudorien) (poison: Muscarine); symptômes: Latence: 3-4 heures puis bradycardie (baisse de la fréquence cardiaque), une hypotension, un rétrécissement de la pupille, des hypersécrétions généralisées (salive, transpiration, etc.) et des diarrhées.; remarques: Ce syndrome est généralement non mortel. Les espèces qui produisent ce syndrome sont: Inocybe geophylla (Inocybe à lames terreuses), Inocybe patouillardii (Inocybe de Patouillard), les petits clitocybe blancs (Clitocybe cerussata, C. rivulosa, C. dealbata), Omphalotus illudens, Mycena pura (Mycène pur) et Mycena rosea (Mycène rosé, provoque aussi des hallucinations). Amanita muscaria ne provoque pas ce syndrome car elle contient peu de muscarine. Celle-ci provoque le syndrome panthérinien. Le traitement se fait par une injection de sulfate d'atropine.

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée ni noire ni blanche > Sporée brun ou rouille > Pied central > Lamelles adhérentes au chapeau > Chapeau non sphérique, non ocre givré et non ridé à la base > Pas sur fumier > A terre, pas en touffes > Chapeau campanulé, pâle ou brun, lamelles grises > Inocybe

Classification: Fungi > Dikarya > Basidiomycota > Agaricomycotina > Agaricomycetes > Agaricomycetidae > Agaricales > Inocybaceae > Inocybe

Télécharger la fiche en PDF

Photos:

  • inocybe_bongardii_20220712_031
  • inocybe_bongardii_20220712_032
  • inocybe_bongardii_20220712_033
  • inocybe_bongardii_20220712_034
  • inocybe_bongardii_20220712_035
  • inocybe_bongardii_20220731_055
  • inocybe_bongardii_20220731_056
  • inocybe_bongardii_20220731_057
  • inocybe_bongardii_20220731_058
  • inocybe_bongardii_20220731_059
  • inocybe_bongardii_20220731_060
  • inocybe_bongardii_20220731_061
  • inocybe_bongardii_20220731_062
  • inocybe_bongardii_20220731_063
  • inocybe_bongardii_20220731_064
  • inocybe_bongardii_20220731_065
  • inocybe_bongardii_20220731_066
  • inocybe_bongardii_20220731_067
  • inocybe_bongardii_20220731_068
  • inocybe_bongardii_20220731_069
  • inocybe_bongardii_20220731_070
  • inocybe_bongardii_20220731_071
  • inocybe_bongardii_20220731_072
  • inocybe_bongardii_20220731_073
  • inocybe_bongardii_20220731_074
  • inocybe_bongardii_20220731_075
  • inocybe_bongardii_20220731_076
  • inocybe_bongardii_20220731_077
  • inocybe_bongardii_20220731_078
  • inocybe_bongardii_20220731_079
  • inocybe_bongardii_20220731_080
  • inocybe_bongardii_20220731_081
  • inocybe_bongardii_20220731_082
  • inocybe_bongardii_20220731_083
  • inocybe_bongardii_20220731_084
  • inocybe_bongardii_20220731_085
  • inocybe_bongardii_20220731_086
  • inocybe_bongardii_20220731_102
  • inocybe_bongardii_20220731_103
  • inocybe_bongardii_20220731_104
  • inocybe_bongardii_20220731_105
  • inocybe_bongardii_20220731_106
  • inocybe_bongardii_20220731_107
  • inocybe_bongardii_20220731_108
  • inocybe_bongardii_20220731_109
  • inocybe_bongardii_20220731_110
  • inocybe_bongardii_20220731_111
  • inocybe_bongardii_20220731_112
  • inocybe_bongardii_20220731_113
  • inocybe_bongardii_20220731_114

Inocybe à lames terreuses var. lilacin, Inocybe lilacin

Inocybe à lames terreuses var. lilacin, Inocybe lilacin

Inocybe lilacina
Synonymes: Inocybe geophylla var. amethystina, Inocybe geophylla var. violacea, Agaricus geophilus var. violaceus, Agaricus geophyllus var. violaceus, Inocybe geophylla var. lilacina, Agaricus geophyllus var. lilacinus

Chapeau: 1-4cm, conique à campanulé, puis étalé-mamelonné, viscidule à l'humidité, fibrilleux-soyeux vers le pourtour, pourpre, violet ou lilas, surtout au début, se décolorant et pâlissant à gris violacé très pâle avec l'âge, parfois même non teinté de violacé à la fin, jaunâtre-brunâtre à ocre persistant vers le centre, à marge non rimuleuse
Lames: adnées, adnexées à sublibres, 2-5 mm de largeur, ventrues ou non, serrées, violacées au début, vite brun grisâtre avec l'âge, à arêtes fimbriées, parfois subfloconneuses, blanchâtres
Pied: sans anneau, cortine fugace, lilacée, pied égal à légèrement clavé vers la base, subbulbeux, plein, pruineux à pruineux-pubescent à l'apex, jusqu'au 1/3 de la longueur, lisse à indistinctement fibrilleux vers la base, blanchâtre, violacé à violacé pâle, puis concolore au chapeau, mais ocre à la base avec l'âge
Chair: mince, blanchâtre à violacé pâle
Odeur: spermatique
Saveur: spermatique
Habitat: août-novembre, milieux humides, sous feuillus et conifères et parmi les mousses des pelouses
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: toxique(Toxique)

Recommandation officielle: toxique

Remarque: degré des teintes violacées est très variable et partiellement dépendant de l'âge

Toxicité: syndrôme: muscarinien (= sudorien) (poison: Muscarine); symptômes: Latence: 3-4 heures puis bradycardie (baisse de la fréquence cardiaque), une hypotension, un rétrécissement de la pupille, des hypersécrétions généralisées (salive, transpiration, etc.) et des diarrhées.; remarques: Ce syndrome est généralement non mortel. Les espèces qui produisent ce syndrome sont: Inocybe geophylla (Inocybe à lames terreuses), Inocybe patouillardii (Inocybe de Patouillard), les petits clitocybe blancs (Clitocybe cerussata, C. rivulosa, C. dealbata), Omphalotus illudens, Mycena pura (Mycène pur) et Mycena rosea (Mycène rosé, provoque aussi des hallucinations). Amanita muscaria ne provoque pas ce syndrome car elle contient peu de muscarine. Celle-ci provoque le syndrome panthérinien. Le traitement se fait par une injection de sulfate d'atropine.

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée ni noire ni blanche > Sporée brun ou rouille > Pied central > Lamelles adhérentes au chapeau > Chapeau non sphérique, non ocre givré et non ridé à la base > Pas sur fumier > A terre, pas en touffes > Chapeau campanulé, pâle ou brun, lamelles grises > Inocybe

Classification: Fungi > Dikarya > Basidiomycota > Agaricomycotina > Agaricomycetes > Agaricomycetidae > Agaricales > Inocybaceae > Inocybe > Inocybe geophylla

Télécharger la fiche en PDF

Photos:

  • inocybe_geophylla-lilacea_010
  • inocybe_geophylla-lilacea_011
  • inocybe_geophylla-lilacea_012
  • inocybe_geophylla-lilacea_013
  • inocybe_geophylla-lilacea_014
  • inocybe_geophylla-lilacea_015
  • inocybe_geophylla-lilacea_016
  • inocybe_geophylla-lilacea_017
  • inocybe_geophylla-lilacea_018
  • inocybe_geophylla-lilacea_019
  • inocybe_geophylla-lilacea_020
  • inocybe_geophylla-lilacea_021
  • inocybe_geophylla-lilacea_022
  • inocybe_geophylla-lilacea_023
  • inocybe_geophylla-lilacea_024
  • inocybe_geophylla-lilacea_025
  • inocybe_geophylla-lilacea_026
  • inocybe_geophylla-lilacea_027
  • inocybe_geophylla-lilacea_028
  • inocybe_geophylla-lilacea_029
  • inocybe_geophylla-lilacea_030
  • inocybe_geophylla-lilacea_031
  • inocybe_geophylla-lilacea_032
  • inocybe_geophylla-lilacea_033
  • inocybe_geophylla-lilacea_034
  • inocybe_geophylla-lilacea_035
  • inocybe_geophylla-lilacea_036
  • inocybe_geophylla-lilacea_037
  • inocybe_geophylla-lilacea_038
  • inocybe_geophylla-lilacea_039
  • inocybe_geophylla-lilacea_040
  • inocybe_geophylla-lilacea_041
  • inocybe_geophylla-lilacea_042
  • inocybe_geophylla-lilacea_043
  • inocybe_geophylla-lilacea_044
  • inocybe_geophylla-lilacea_045
  • inocybe_geophylla-lilacea_046
  • inocybe_geophylla-lilacea_1
  • inocybe_geophylla-lilacea_100
  • inocybe_geophylla-lilacea_101
  • inocybe_geophylla-lilacea_102
  • inocybe_geophylla-lilacea_103
  • inocybe_geophylla-lilacea_104
  • inocybe_geophylla-lilacea_105
  • inocybe_geophylla-lilacea_106
  • inocybe_geophylla-lilacea_107
  • inocybe_geophylla-lilacea_108
  • inocybe_geophylla-lilacea_20210829_179
  • inocybe_geophylla-lilacea_20210829_180
  • inocybe_geophylla-lilacea_20210829_181
  • inocybe_geophylla-lilacea_20210829_182
  • inocybe_geophylla-lilacea_20210829_183

Inocybe à odeur de poire

Inocybe à odeur de poire

Inocybe fraudans
Synonymes: Inocybe corydalina f. albidula, Inocybe explanata, Inocybe inscripta, Agaricus explanatus, Agaricus inscriptus, Inocybe albidula, Inocybe indissimilis, Agaricus albidulus, Agaricus fraudans, Agaricus indissimilis

Chapeau: 2-6cm, conique ou campanulé puis s'étale tout en conservant un mamelon arrondi, cuticule soyeuse à fibrilleuse, déchirée, fissurée dans l'âge, blanche puis crème, enfin brunâtre roussâtre, rougissant à la blessure ou dans l'âge, marge nettement enroulée au début, blanchâtre, appendiculée
Lames: assez serrées et larges, échancrées, longtemps claires puis brunissantes à maturité, arêtes restant claires à marge finement découpée
Pied: cylindrique à légèrement élargi à la base, fibrilleux sur toute sa hauteur, blanchâtre floconneuses puis brun clair, sommet restant blanchâtre
Chair: épaisse, blanche avec léger rougissement à la coupe
Odeur: forte, fruitée, de poire, de poires trop mûres, d'alcool de poire
Saveur: douce
Habitat: juillet-novembre, riches, argileux à tendance calcaires, sous couvert de feuillus et en mélanges, chênes, hêtres, charmes, épicéas et pins
Confusion: peu de risque de confusion avec des champignons que l'on trouve en Suisse romande.

Consommabilité: toxique(Toxique)

Recommandation officielle: toxique

Remarque: parfois sous le nom de piriodora ou piriformis, voire même pyriodora (cette dernière version est à proscrire, car piri vient de poire)

Toxicité: Toxique comme (quasi) tous les Inocybes - syndrôme: muscarinien (= sudorien) (poison: Muscarine); symptômes: Latence: 3-4 heures puis bradycardie (baisse de la fréquence cardiaque), une hypotension, un rétrécissement de la pupille, des hypersécrétions généralisées (salive, transpiration, etc.) et des diarrhées.; remarques: Ce syndrome est généralement non mortel. Les espèces qui produisent ce syndrome sont: Inocybe geophylla (Inocybe à lames terreuses), Inocybe patouillardii (Inocybe de Patouillard), les petits clitocybe blancs (Clitocybe cerussata, C. rivulosa, C. dealbata), Omphalotus illudens, Mycena pura (Mycène pur) et Mycena rosea (Mycène rosé, provoque aussi des hallucinations). Amanita muscaria ne provoque pas ce syndrome car elle contient peu de muscarine. Celle-ci provoque le syndrome panthérinien. Le traitement se fait par une injection de sulfate d'atropine.

Détermination: Carpophore > Lamelles sous le chapeau > Lames minces véritables > Chair élastique ou molle, du moins dans le chapeau > Sporée non blanche > Sporée ni noire ni blanche > Sporée brun ou rouille > Pied central > Lamelles adhérentes au chapeau > Chapeau non sphérique, non ocre givré et non ridé à la base > Pas sur fumier > A terre, pas en touffes > Chapeau campanulé, pâle ou brun, lamelles grises > Inocybe

Classification: Fungi > Dikarya > Basidiomycota > Agaricomycotina > Agaricomycetes > Agaricomycetidae > Agaricales > Inocybaceae > Inocybe > Inocybe corydalina

Télécharger la fiche en PDF